Le développement durable au sein de la FIT

En 2015, l'Assemblée générale des Nations Unies a décidé d'adopter un nouveau cadre de référence pour les démarches de développement durable à travers le monde entier, appelé "Agenda 2030". Souvent représenté sous forme d'une roue, l'Agenda 2030 est composé de 17 fragments représentant les objectifs de développement durable (ODD) que chaque nation doit chercher à atteindre.

Dans un contexte où le développement durable et les enjeux liés sont devenus primordiaux, la Fondation pour l'Innovation Technologique s'engage à soutenir les idées innovantes permettant de contribuer à un avenir meilleur pour les futures générations. 

Les objectifs de développement durable

N°1. Pas de pauvreté 

N°2. Faim "zéro"

N°3. Bonne santé et bien-être

N°4. Éducation de qualité 

N°5. Égalité entre les sexes 

N°6. Eau propre et assainissement 

N°7. Énergie propre et d'un coût abordable 

N°8. Travail décent et croissance économique 

N°9. Industrie, Innovation et Infrastructure 

N°10. Inégalités réduites 

N°11. Villes et communautés durables 

N°12. Consommation et production responsables

N°13. Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques 

N°14. Vie aquatique

N°15. Vie terrestre

N°16. Paix, justice et institution efficaces 

N°17. Partenariats pour la réalisation des objectifs

La FIT depuis 1994, c'est ...

62 %

36 %

13

des start-ups soutenues par la FIT répondent à au moins trois objectifs de développement durable (ODD)
des soutiens accordés par la FIT contribuent au troisième ODD en agissant sur le bien-être et la santé pour tous
des 17 ODD établis par les Nations-Unies sont remplis par les start-ups soutenues par la FIT 

L'entreprenariat féminin à la FIT

Selon un article de la RTS, le lancement de startup reste encore très souvent réservé aux hommes. Au niveau mondial, seulement 14% des membres fondateurs sont des femmes et la Suisse ne fait que confirmer cette tendance. Le pays répértorie 20% de fondatrices et seulement 10%, dans les secteurs scientifiques et technologiques. 

Au sein de la FIT, la proportion de start-ups fondées ou co-fondées par une entrepreneure entre 2013 et 2020 est passée de 14 à 33% ! Et l'année passée, près de 56% des start-ups soutenues par la FIT comptait au moins une femme dans l'équipe. 

Voir l'article 

Des start-ups FIT labellisées par la Fondation Solar Impulse

Fondée par Bertrand Piccard, la Fondation Solar Impulse met en lumière toutes les entreprises proposant des solutions propres, durables et rentables en les distinguant par l'attribution de son label. 22 start-ups soutenues par la Fondation pour l'Innovation Technologique ont obtenu ce label en offrant une alternative durable à un problème actuel et ce, pour un avenir meilleur.

Aeler Technologies

Alver Golden Chlorella

Bloom Renewables

CleanGreens

Composite Recycling

CompPair

depsys

Droople

EcoRobotix

EH GROUP Engineering

EMETS

Inergio

Insolight

KITRO

Miraex

NeoCarbons

Proxipel

SmartHelio

Swiss Airtainer

Tyre Recycling Solutions

Voltiris

Zaphiro Technologies

DES START-UPS FIT LABELLISÉES PAR LA CERTIFICATION B CORPORATION

La certification B Corp est la seule certification qui mesure toute la performance sociale et environnementale d'une entreprise. L'évaluation B Impact évalue l'impact des opérations et du modèle d'affaires d’une entreprise sur ses collaborateurs-trices, sa communauté, son environnement et ses clients.

B Lab délivre la certification B Corporation aux entreprises qui répondent aux normes les plus élevées et 4 start-ups soutenues par la Fondation pour l'Innovation Technologique ont obtenu ce label.

Alaya

CleanGreens

EcoRobotix

Vivent

La FIT s’engage pour le Numérique Responsable !

Qu’est-ce que la Charte du Numérique Responsable ?
 
Depuis quelques années, la prise de conscience des impacts environnementaux et sociaux du numérique s’est accélérée, mettant toutes organisations face à une adaptation nécessaire de leur stratégie numérique.
 
La Charte Numérique Responsable permet de franchir une première étape d'engagement vers un numérique plus vertueux.
 
En résumé, en signant cette charte les entreprises s’engagent envers une démarche numérique plus responsable et rejoignent un réseau d’organisations pionnières en matière de changement.
 
Quel est son but ?
 
La Charte Numérique Responsable pousse l’organisation à s’évaluer et essayer de s’améliorer en permanence. Son but est de créer de la sensibilisation tout en passant par la communauté.
 
La charte du numérique responsable se divise en 5 engagements : 
 
Le numérique est un acteur majeur d’émissions de Gaz à Effet de Serre. Pour l’environnement, nous nous engageons à optimiser les outils numériques pour limiter leurs impacts et leur consommation, en privilégiant l’utilisation de sources d’énergies renouvelables, par exemple.
 
Pour l’éthique, nous nous engageons pour des pratiques numériques éthiques et responsables, en améliorant les conditions des travailleurs du numérique en interne et en externe, par exemple.
 
Pour l’accessibilité, nous nous engageons à développer des services numériques accessibles à toutes et tous, inclusifs et durables. Par exemple, en généralisant une démarche d’achats responsables avec l’adoption de clauses sociétales et environnementales.
 
Pour la résilience, nous nous engageons vers un numérique responsable, indispensable pour assurer la résilience des organisations, en participant à une démarche collaborative de conception et d’évaluation des services numériques en adéquation avec les réels besoins, par exemple.
 
Pour le respect des valeurs, nous nous engageons à favoriser l'émergence de nouveaux comportements et valeurs. Par exemple, en permettant aux générations futures d’innover pour construire un monde ouvert à l’autre soucieux de l’équilibre des écosystèmes et du bien-vivre ensemble.